RAPPEL POLI SUR LE MEURTRE ET LES MEURTRIERS

RAPPEL POLI SUR LE MEURTRE ET LES MEURTRIERS

Par Anna von Reitz

Un ami désemparé de la mère du reportage qui suit m’a contacté plus tôt dans la journée : https://cairnsnews.org/2022/01/28/two-little-girls-dead-after-jab-on-gold-coast/ [deux petites filles mortes après injection sur la Côte Dorée]

Comme vous pourrez le voir, deux petites filles ont été assassinées par injection covid dans l’Oregon dans une clinique locale de «santé». Cela a été vérifié par de nombreuses sources. Ce n’est qu’un des milliers de cas qui ont été passés sous silence.

Si j’étais cette mère, les choses changeraient — pas demain ou la semaine prochaine, ni le mois prochain ou l’année prochaine, ni dans dix ans. Non, si j’étais cette mère, les choses changeraient tout de suite.

La maman dans ce reportage ne pouvait pas donner son consentement éclairé. Personne n’a jamais donné son consentement éclairé à ces injections. Pourquoi? Parce que le contenu de l’injection n’est pas divulgué et l’effet — on le prétend — n’est pas connu. Mais ce qui est bien connu, c’est que le meurtre par n’importe quel moyen est toujours un crime capital dans ce pays. Il suffit d’une corde et soit : (1) d’un tribunal de trois officiers militaires (réservistes et retraités, aussi, tant qu’ils conservent leur brevet et ne le rendent pas formellement) ; ou (2) de douze civils non apparentés pour déterminer les faits. Puis, le reste de l’histoire se déroule comme suit :

«Dr Chin, vous avez sciemment injecté à ces petites filles confiantes des substances inconnues dont on sait pourtant déjà qu’elles sont dangereuses. Leur mère n’a pas pu donner son consentement éclairé car le contenu de la substance n’a pas été pas divulgué. Vous avez donc commis un meurtre et pris leurs jeunes vies. Vous avez violé votre serment de ne pas faire de mal. Maintenant, vous le paierez de votre vie.»

Appliquez le droit public [1] et ce cauchemar prendra fin demain. Pas besoin d’attendre des tribunaux militaires dans la banlieue de La Havane.

Traduit de l’anglais par BibiCabaya (06 avril 2022).

Source : Anna von Reitz http://annavonreitz.com/aboutmurder.pdf


Les Notes de BibiCabaya :

1 Le Droit Public C’EST la Loi Biblique, la Loi de Dieu faite pour les Hommes. Voir C’est un devoir moral d’exécuter les assassins selon la Loi Biblique par Rav Dynovisz.

*

*

*

*