LA GRANDE-BRETAGNE ANNULE LES MESURES COVID SUITE AUX MANDATS D’ARRÊT DE L’ICLCJ ÉMIS CONTRE LE PDG DE PHARMA ET L’ARCHEVÊQUE DE L’ÉGLISE ANGLICANE

LA GRANDE-BRETAGNE ANNULE LES MESURES COVID SUITE AUX MANDATS D’ARRÊT DE L’ICLCJ ÉMIS CONTRE LE PDG DE PHARMA ET L’ARCHEVÊQUE DE L’ÉGLISE ANGLICANE

SCOOP DU 25 JANVIER 2022 DE LA COUR DE JUSTICE INTERNATIONALE DE COMMON LAW (ICLCJ) :

Par Kevin Annett

Kevin Annett, fondateur de ICICJ

VIDÉO RUMBLE : https://rumble.com/vt9ckq-250122-iclcj.html

Vidéo Google Drive : https://drive.google.com/file/d/1nqGBvUPT1GbUi0HqD7RP-W95gbyNF0eh/view?usp=drive_web

Londres:

Des sources du gouvernement britannique ont confirmé que le Premier ministre, Boris Johnson, avait brusquement ordonné l’annulation des mesures COVID en réponse à l’émission de mandats d’arrêt de l’ICLCJ contre la PDG de GlaxoSmithKline, Emma Walmsley, et l’archevêque de Canterbury, Justin Welby.

Le 19 janvier, Johnson a suspendu tous les protocoles COVID quelques heures après avoir reçu des informations selon lesquelles une équipe de shérifs de l’ICLCJ était arrivée à Londres, ce matin-là, pour arrêter Walmsley et Welby pour complicité dans un génocide médical.

«Nous savons que ce n’était pas une coïncidence car Boris a convoqué une réunion d’urgence du cabinet après que le MI5 l’eut informé des mandats», déclare la source.

«Peu de temps après, il a sommairement annulé les mesures COVID du plan B sur l’insistance du directeur du MI5, Ken McCallum, et apparemment de la reine elle-même.» (La Grande-Bretagne met fin à tous les protocoles Covid-19 — pas de mandats pour les masques, télétravail , distanciation sociale, passeport Covid, etc. — Nairametrics)

Emma Walmsley et Justin Welby font partie des soixante-quinze personnes qui ont été légitimement reconnues coupables de crimes contre l’Humanité par l’ICLCJ le 15 janvier. Le PDG et l’homme d’église sont des co-conspirateurs condamnés dans l’expérimentation médicale et le meurtre d’enfants dans des hôpitaux et orphelinats anglicans et parmi les peuples autochtones du Canada.

La reine Elizabeth est également une co-conspiratrice reconnue coupable de ces crimes en tant que chef de l’Église anglicane et actionnaire majeur de GlaxoSmithKline, et en tant que celle qui a personnellement sanctionné et autorisé l’utilisation d’enfants dans des expériences mortelles de dépistage de drogues dans des installations anglicanes, y compris le Kamloops. pensionnat indien, l’hôpital St. Paul à Vancouver et les laboratoires de recherche et de développement de la Défense nationale à Toronto.

«Ce scandale pourrait faire tomber la Couronne, donc le gouvernement doit étouffer les mesures COVID et tous ces manifestants anti-vax qui sont désormais légalement habilités à arrêter le chef de l’État et de l’Église», a fait remarquer Kevin Annett, conseiller en chef du procureur de la Cour.

«Et c’est exactement ce que chaque Britannique épris de liberté doit faire maintenant : agir en tant que shérifs-citoyens et utiliser nos mandats pour arrêter Emma Walmsley, Justin Welby et Elizabeth Windsor, sous l’autorité de la Cour et la volonté du peuple qui sont les véritables souverains d’Angleterre.»

Attendez-vous à plus de mises à jour sur les arrestations imminentes de Walmsley, Welby et Windsor.

CO-CONSPIRATEURS CONDAMNÉS DANS LE GÉNOCIDE MÉDICAL ET LE MEURTRE D’ENFANTS ET DEVANT ÊTRE ARRÊTÉS À VUE :

JUSTIN WELBY, ARCHEVÊQUE DE CANTERBURY
JUSTIN WELBY, ARCHEVÊQUE DE CANTERBURY

EMMA WALMSLEY, PDG DE GLAXOSMITHKLINE

ELIZABETH WINDSOR, AKA «REINE D’ANGLETERRE»

Traduit de l’anglais par BibiCabaya (17 février 2022).

Source : Murder By Decree http://murderbydecree.com/2022/01/25/breaking-news-january-25-britain-cancels-covid-measures-after-iclcj-arrest-warrants-issued-against-pharma-ceo-and-anglican-archbishop/#page-content , publié par la Cour de justice internationale de common law (ICLCJ) le 25 janvier 2022. 

(Pour accéder à l’arrestation et aux autres mandats de la Cour, voir : 19 janvier 2022 : Les PDG de Big Pharma sont traqués par les shérifs alors que les manifestants utilisent des mandats pour arrêter les «vaccinations» dans le monde entier.)

*

*

*

*